Le village du Capoliveri

Situé sur une petite colline, Capoliveri se trouve dans une position stratégique avec la vue d'une part sur le golfe de Porto Azzurro et de l'autre part sur le golfe de Stella et au loin on peut admirer le Monte Capanne.

C'est la commune la plus jeune: sa fondation date de 1906 quand elle s'est séparée de Porto Longone, aujourd'hui Porto Azzurro. Son nom à des origines romaines. Parmi les différentes possibilités la plus probable est 'Caput Liberum' ("tête libre") se référant à la présence des prisonniers qui se trouvaient dans cette ville se déplaçant librement à l'intérieur des murs. Connue déjà comme forteresse étrusque il est possible que son origine soit encore plus ancienne.

Née comme forteresse durant l'époque étrusque, Capoliveri peut avoir eu une fondation encore plus antique vue la fréquentation des navigateurs grecs et phéniciens vers l'île qui est riche en fer, mais qui était déjà connue pour le cuivre.

Cette dernière a pris, à l'intérieur des murs archaïques, une forme géométrique rationnelle, typique de la tradition constructive latine, tandis que, durant l'époque médiévale, le faubourg fortifié des Pisani se recueillait ultérieurement autour de la place et à la rue Rome actuelle, qui est la rue principale et la plus élevée de laquelle, à 'lisca di pesce', se séparent une série de ruelles, de rues, de petites places et du vacarme, et qui sont caractérisés par des arcs, des passages souterrains ,des ruelles, des escaliers, et des échelles latérales.

Le Mont Calamita s'érige à 413 mètres au-dessus du niveau de la mer sur la péninsule du même nom sur le versant sud oriental de l'Elbe. La grande quantité de magnétite dans toute la région a alimenté les légendes populaires qui attribuaient les causes des naufrages au minerai qui attirait les parties métalliques des bateaux les faisant heurter inexorablement contre les falaises de Punta Calamita. Ce qui est certain c'est que dans ces lieux l'aiguille de la boussole est particulièrement perturbée.

Parmi les autres lieux d'intérêt historique culturel on rappelle le Sanctuaire de la Madone des Grâces - sur la déclivité méridionale de Capoliveri, le Fort Focardo, l'Abside de la Chapelle de Saint Michele. Les principaux centres de la commune de Capoliveri sont: Lacona, Naregno, Lido, Pareti, Morcone, Innamorata et Cala Grande. Le Fort Focardo fut construit par les Espagnols en 1678 et servait pour défendre le Golfe de Mola. Il appartient aujourd'hui à la Marine Militaire. Le Sanctuaire de la Madonne des Grâces à croix latine et doté d'une coupole en style oriental fut construit au XVIème siècle.

L'église de S.Michel est médiévale mais les seules parties qui restent de l'église sont les parties de l'abside; ces restes sont suffisants pour déduire qu'il s'agissait d'un exemple rare de l'architecture pisane pure. L'on dit que le pape Gregoire XI, durant le voyage de retour de la résidence pontificale d'Avignon à Rome, a été surpris par une tempête; ainsi, il est monté à S.Michel où il a célébré la messe.

Parmi les fêtes les plus importantes, nous trouvons celle traditionnelle, appelée «l'Innamorata», célébrée le 14 Juillet avec une procession en costumes médiévaux ; la procession part du village et arrive à la plage de «l'Innamorata».
Le jour du marché: Jeudi matin.